1977 : Daniel Sagbohan

En 1977, toujours sur le label Badmos Danialou Sagbohan enregistre son premier album solo. Pour cet album Danialou, qui est à la batterie, s'entoure de musiciens a la hauteur de son talent. A la guitare, le célèbre camerounais Louis Wasson. Sandjo est à la basse et Epanda Kandja au clavier.

Face A:  Dago le Karateka - Cocorico
Face B:  Foutou Bananas - Avale




"Cocorico (le chant du coq)" est un morceau très connu au Bénin. Sagbohan l'enregistrera de nouveau avec l'orchestre Poly-Rythmo. ce morceau à des sonorités révolutionnaires (le bénin est à l'époque une république marxiste-léniniste) puisqu'il conseille aux gens de se lever à l'heure du chant du coq pour aller travailler.


"Foutou Bananas" a fait connaitre Sagbohan dans toute la Côte d'Ivoire. Comme sur son précédent disque sur Badmos, avec le titre "Acheke", Sagbohan fait référence à un fameux plat de cuisine Ivoirien, le foutou banana. Une recette faite avec des bananes plantains et du manioc. Sagbohan n'a jamais fait de reprises ou même joué en concert ce morceau qui n'apparait donc que sur cet album.

1 commentaire: